Nos rapports

Rapport d’activités 2005

Après son retour de Colombie, Matthieu Cramer présente l’évolution des projets de « Protierradentro » à Bogota. Les impacts du retour des jeunes universitaires dans la région de Tierradentro sont importants. Les dynamiques sociales et politiques des communautés paysannes et indigènes se sont renforcées et les membres de Protierradentro font aujourd’hui partie des organisations sociales et institutionnelles. Eliecer Morales est maire de la municipalité de Inza, Miguel Angel Arias, secrétaire de gouvernement, Yesid Finscue, secrétaire de sports et loisirs, Heidy Ortega, secrétaire de santé à la mairie. Helmis Chate est président de l’association des communautés indigènes.

Rapport d’activités 2005

Rapport d’activites 2004

Ce rapport nous permet de vous raconter qu’au long de cette année 2004, se sont matérialisés de nombreuses discussions et propositions des différents membres de l’association qui ont passé par Bogota et qui se trouvent aujourd’hui de retour dans la région de Tierradentro. C’est ainsi qu’à la fin de leurs études, plusieurs universitaires travaillent maintenant à Inza avec les organisations communautaires indigènes (Association Juan Tama), paysannes (ACIT) ou des femmes (comité de femmes).

Rapport d’activites 2003

2003 est une année qui a donné de l’élan à certains de nos membres, non seulement parce qu’elle a vu se concrétiser des missions qui nous tenaient à cœur, mais aussi parce que certains membres ont fini leurs études et ont pu retourner dans notre région et y travailler, améliorant la qualité de vie de tous.

Rapport d’activites 2002

2002 HISTORIQUE DE L’ASSOCIATION PROTIERRADENTRO

Pluralisme, multiculturalisme, école et espoir d’un avenir meilleur pour nos paysans indigènes et colons.
Rapport d’activites 2002