Réseau d’épiceries communautaires

il existe un réseau d’épiceries communautaires dans plusieurs hameaux administrées par les organisations sociales et dont les produits sont mis à disposition des projets communautaires de santé, éducation, culture. Les denrées qui ne sont pas produites dans la région, comme le riz, l’huile, le savon, entre autres, sont achetées par les épiceries dans les grandes villes (Popayan, Cali, Neiva) situées à plus de 4 heures de route. Ces produits sont commercialisés depuis les villes vers les grands commerces du chef lieu municipal par des intermédiaires privés. Ces personnes se chargent d’acheminer les produits par le biais de leur réseau de transport élevant ainsi le prix des produits de premières nécessités.

Bénéficiaires

Le réseau des épiceries communautaires qui comptent actuellement 9 épiceries communautaires situées dans 9 hameaux sont les premiers bénéficiaires. Les 12’000 paysans qui habitent dans la région sont également bénéficiaires, en ayant accès à des prix plus bas pour les produits de première nécessité.
Ces mêmes 12’000 paysans auront l’opportunité de commercialiser directement leurs récoltes dans les centres urbains avec l’aide du camion.

Durée

6 mois

Partenaires locaux

Volontaire suisse de l’association E-Changer
Association Protierradentro Colombie
Association Paysanne d’Inza Tierradentro ACIT

Encadrement (sur place)

Un membre de l’association Protierradentro Genève sera sur place durant l été 2009.
Une équipe administrative formée de deux professionnels universitaires de l’Association Protierradentro Colombie et des membres de la direction de l’ACIT encadreront également le projet.

Suivi et évaluation du projet

Le projet sera évalué après 6 mois.
D’après notre analyse, les 6 premiers mois de financement sont nécessaires pour établir un fond de roulement pour le payement des frais (salaires et manutention diverse)
Le projet sera autogéré et autosuffisant après 6 mois