Les paysans colombiens sont protagonistes au mois de juin, lorsque leur fête nationale est célébrée et en cette année 2020, ils ont une raison particulière, le fruit d’une longue lutte qui les a conduits à se faire reconnaître comme sujets politiques et de droits devant la État colombien.

Cette lutte a été capturée dans un documentaire intitulé « Nous comptons: la clameur de la paysannerie pour exister en Colombie ».

À Al Campo, de Caracol Radio, nous nous sommes entretenus avec Ana Jimena Bautista, coordinatrice de la Dejusticia land and country line, qui a décrit le documentaire comme un récit de l’histoire de la lutte de la paysannerie pour obtenir cette reconnaissance et dire au pays que ils existent, ils comptent et ils exigent que cette reconnaissance soit rendue effective par des politiques publiques qui améliorent leurs conditions.

Écoutez l’interview complète sur Contamos: la clameur de la paysannerie pour exister en Colombie», dans le fichier audio ci-joint: